CEPR : Les évêques catholiques du Rwanda saluent la visite du Saint-Père en RD-Congo

Les évêques catholiques du Rwanda saluent la visite du pape François en République démocratique du Congo, RDC et exhortent les fidèles à aller à sa rencontre.

Dans un communiqué sanctionnant leur deuxième assemblée plénière de 2022 tenue à Kigali du 2 au 6 mai 2022, ces pasteurs de l’Eglise catholique au Rwanda donnent aux fidèles un délai allant jusqu’au 20 mai 2022 pour s’inscrire sur les listes de volontaires souhaitant aller à l’accueil du Saint-Père.
Ils soulignent que cette visite du Pape en RDC est une occasion à ne pas manquer pour l’Eglise catholique romaine au Rwanda étant donné que la RDC est un pays voisin.
Selon eux, la RDC est un pays voisin et la ville de Goma, où se rendra le pape François le 4 juillet prochain, est très proche de leur petit pays. Ainsi les fidèles qui le souhaitent peuvent aller à la rencontre du souverain pontife sans difficulté.
Toute l’Église catholique de la région des Grands Lacs dans la joie.
Cette même joie a également été exprimée par le Cardinal, les Archevêques et les Evêques, membres de l’Association des Conférences des Ordinaires du Rwanda et du Burundi (ACOREB) lors de leur assemblée plénière tenue à Bujumbura du 14 au 17 mars 2022.
« Les membres de l’ACOREB se réjouissent de la prochaine visite apostolique du Pape François dans la zone de l’Association des Conférences Episcopales de l’Afrique Centrale (ACEAC), précisément en République Démocratique du Congo, où il visitera les Villes de Kinshasa et de Goma, du 2 au 5 juillet 2022 », lit-on dans le communiqué de presse de l’ACOREB à l’issue de cette assemblée plénière ordinaire.
Comme il a été annoncé par le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, jeudi 3 mars, le souverain pontife, 85 ans, se rendra d’abord en RDC du 2 au 5 juillet, dans les villes de Kinshasa et Goma, avant de visiter Juba, capitale du Soudan du Sud, du 5 au 7 juillet.
Depuis son élection en 2013, le Saint-Père s’est rendu à quatre reprises en Afrique, notamment au Kenya, en Ouganda, en Centrafrique, en Egypte et au Maroc. Son dernier déplacement africain remonte à septembre 2019 quand il s’était rendu au Mozambique, à Madagascar puis à l’île Maurice.
DOCICO/CEPR