Communiqué à la fin de l’Assemblée Plénière des Evêques du 2ème trimestre tenue du 4 au 7 mai 2021

Du 4 au 7 mai, les évêques catholiques du Rwanda ont tenu leur deuxième assemblée plénière annuelle de 2021 au siège de la Conférence Episcopale du Rwanda (CEPR) situé à Kigali. Cette assemblée a été présidée par Son Excellence Monseigneur Philippe RUKAMBA, son Président et évêque du diocèse de Butare qui l’a introduite par une prière à 10 heures.
La première session de cette assemblée, à laquelle ont participé tous les évêques, a été suivie, comme d’habitude, par le Nonce Apostolique au Rwanda, Mgr Andrezj JÓZWOWICZ. Dans son discours d’ouverture de la réunion, Mgr Philippe a salué et remercié les participants à qui il a présenté l’ordre du jour. Il a ensuite invité le Nonce apostolique au Rwanda pour s’adresser aux évêques et partager avec eux les nouvelles de l’Église universelle.
Le Nonce Apostolique au Rwanda a d’abord salué les participants, puis s’est félicité de l’invitation à se joindre à eux et a enfin souhaité au Secrétaire général de la CEPR un bon succès dans son travail au cours de son second mandat. Il a exprimé sa compassion à ses collègues suite aux conséquences persistantes de la pandémie de Covid-19 sur l’humanité, en général et sur l’évangélisation, en particulier.
Le premier jour également, les participants ont rejoint l’archidiocèse de Kigali pour l’inauguration officielle du partenariat entre Pacis TV et Canal Plus. Le même jour, les évêques ont été informés de l’état des préparatifs du Congrès eucharistique au Rwanda.
La deuxième journée a été consacrée au placement du personnel enseignant dans les grands séminaires et autres personnels des services interdiocésains. Les évêques ont analysé les difficultés de l’enseignement du cours de religion et de catéchèse dans les écoles et celles ontqui affectent le partenariat entre l’État et l’Église dans le domaine de l’éducation. Ils ont souhaité que l’accord de partenariat ad hoc préparé de longue date soit signé, afin que la coopération soit plus productive et plus prospère. La Commission épiscopale chargée de la pastorale de la famille a partagé avec eux son étude sur les étapes de la pastorale de cette année dédiée à Saint Joseph et à la famille, menée à la lumière de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia (la joie de l’amour). Ils ont accueilli favorablement cette étude et ont recommandé que d’autres commissions imitent cette bonne initiative afin que notre pastorale atteigne l’objectif et le public cible. A la fin de l’année consacrée à la famille, les évêques porteront une attention particulière à l’éducation scolaire des enfants. Les évêques ont clôturé leur deuxième journée sur l’échange des nouvelles de l’Église dans leurs diocèses respectifs en ces temps difficiles de l’histoire de l’évangélisation dans le monde.
Le troisième jour a été consacré à la correction du guide pastoral dénommé « TUGENDERE HAMWE », et à l’échange avec le Rwanda Revenue Authority, l’Autorité fiscale sur les problèmes liés à la loi n ° 75/2018 du 07/09/2018 déterminant les sources de revenus et du patrimoine des entités décentralisées. Les évêques ont également reçu le rapport final sur le projet de construction de Ruyenzi et l’information sur d’autres projets tels que « Turi mu Rugendo », Sécurisation des données medias et informatique de la CEPR et des diocèses, Traduction de « Dusingize Imana » en français, et le projet de formation et motivation des volontaires universitaires pour l’enseignement de la foi catholique et de doter les agents de l’action familiale dans les diocèses de connaissances et de formation nécessaires. Les évêques, membres de la CEPR ont décidé d’initier leur lettre pastorale annuelle pour Pâques afin de renforcer l’espérance que nous puisons dans le mystère de la Pâques du Seigneur. A cet effet, ils ont mis en place une équipe qui soutiendra les commissions et le Secrétariat général en sa préparation.
Le dernier jour de leur réunion, les évêques ont discuté de divers sujets d’intérêt pastoral et ont fixé des dates pour les célébrations spéciales prévues pour le ministère pastoral de cette année. Ils ont également échangé sur l’évangélisation dans la contemplation du Christ qui est mort et ressuscité pour nous délivrer de tout mal en ces temps où l’épidémie de covid-19 fait rage. Il est impératif que le malheur devienne une autre occasion pour nous de nous rapprocher de Dieu, en nous efforçant d’en sortir avec une foi forte que l’éphémère ne pourra jamais ébranler. Ils ont décidé de chaque fois partager les nouvelles initiatives entreprises dans le but d’avoir le contrôle sur les obstacles qui bloquent la pastorale en général. Ils ont également apporté un amendement aux nouveaux statuts de la Conférence Episcopale du Rwanda.

Les recommandations suivantes ont été émises  :
1. L’année consacrée à la famille sera suivie d’une année spéciale consacrée à l’éducation des enfants à l’école.
2. Chaque année, les évêques publieront leur lettre pastorale pour Pâques.
3. Tous les chrétiens, prêtres et personnes consacrées assureront la pastorale de la famille à la suite et à l’intercession de Saint Joseph. Il convient de noter que le Pape a ajouté d’autres points aux louanges de Saint Joseph pour leur utilisation également.
4. Les évêques se sont réjouis du partenariat entre Pacis TV et Canal Plus car il permettra à l’évangélisation d’atteindre plus de personnes. Ils encouragent donc les chrétiens à suivre ses émissions dans l’intérêt de l’évangélisation qui conduit au vrai salut.
5. Les évêques exhortent les chrétiens à célébrer la Journée internationale des personnes âgées comme le souhaite le pape François. Ce jour est fixé au 4ème dimanche de juillet. C’est-à-dire dimanche près de la fête des Saints Anne et Joachim, grands-parents de Jésus. Cette année, nous le fêterons le 25/07/2021.
6. Les évêques ont souligné l’importance d’affiner les préparatifs de la célébration du 52ème Congrès eucharistique de cette année qui se déroulera du 27 au 30 mai au niveau paroissial, du 3 au 6 juin au niveau diocésain (en coïncidence avec la célébration du Saint Sacrement de l’Eucharistie) et au niveau national, à Kigali du 15 au 18 juillet. Dans ce congrès, nous méditerons sur le thème « L’Eucharistie : Source de vie, de miséricorde et de réconciliation » (cf. Ps. 87, 7). Le congrès international aura lieu du 5 au 12 septembre 2021 à Budapest, en Hongrie. Ainsi, les évêques exhortent les chrétiens à continuer de prier pour la fin de l’épidémie de covid-19 et à toujours observer de tout leur cœur les mesures mises en place pour se protéger et protéger les autres de la contamination.
7. Après avoir examiné la manière dont se déroule l’enseignement de la catéchèse de l’Église, les évêques recommandent à tous les responsables d’en prendre soin en y mettant plus de force et dans la sensibilisation. Les paroisses sont particulièrement tenues d’organiser des formations régulières pour les catéchistes.

Cette assemblée plénière des évêques catholiques du Rwanda s’est clôturée le 7 mai 2021 à 14h30 par une prière à la gloire de la Sainte Trinité, le Dieu unique, dans notre vie quotidienne et notre mission.

Fait à Kigali, le 07 Mai 2021
Abbé Martin NIZIGIYIMANA,
Secrétaire Général de la Conférence des Évêques Catholiques du Rwanda

† Philippe RUKAMBA,
Évêque de Butare et
Président de la Conférence des Évêques Catholiques du Rwanda