Mgr Servilien a appellé à l’attention particulière des enfants.

Le Diocèse de Byumba a célébré, le vendredi 17/08/2018, la journée mondiale de l’Enfance Missionnaire. Précédée d’une proccession au fanfare de "Kabale Youth Brass Band (de l’Ouganda)", l’Eucharistie eut lieu sur le terrain du Groupe scolaire Notre Dame du Bon conseil BYUMBA. Accompagnés par les animateurs de l’Enfance Missionnaire, envrion 4000 enfants venus de toutes les paroisses de Byumba se sont réunis pour célébrer cette journée.

Dans son homélie, Mgr Servilien Nzakamwita, évêque du lieu, a évoqué le rôle irréversible des parents et des éducateurs dans la croissance de l’enfant et l’attention particulière de l’Eglise à son éducation intégrale. "En ce moment présent, nous avons voulu rassembler des enfants venus de toutes les paroisses pour souligner la particularité pastorale que nous leur accordons", a-t- indiqué. "En ce moment présent, nous avons voulu rassembler des enfants venus de toutes les paroisses pour souligner la particularité pastorale que nous leur accordons", a-t- indiqué. En référence au thème choisi de la journée « Nous tous, enfants, soyons apôtres de la réconciliation entre nous", l’Evêque dit que la célébration en question est l’opportunité d’action de grâce pour le don de l’amour de Dieu qui, de son propre gré, s’est révélé à l’humanité et s’est réconcilié avec elle". Pour y arriver, “les enfants doivent apprendre à écouter ce que Dieu veut d’eux à l’instar de Samuel (1Sam3,1-10) a enfin recommandé l’Evêque.

La “NCC” est prête à appuyer l’Enfance missionnaire de Byumba

Dans son message, M. Francois Bisengimana, Directeur du Département Adoption-Protection et promotion des droits de l’Enfant au sein de la NCC, la Commision nationale pour les Enfants s’est dit honoré de sa présence à la célébration diocésaine de la Journée Mondiale de l’Enfance Missionnaire, à Byumba.

Pour lui, l’Enfance missionnaire est une oeuvre qui réjoint le Gouvernement rwandais dans ses efforts d’éducation des enfants à des valeurs positives. “La NCC est prête, dit-il, à collaborer avec le diocèse et à l’appuyer dans la formation des animateurs de l’Enfance missionnaire”, surtout dans “ l’encadrement des enfants à défis particuliers comme “les travaux forcés”, la “violence domestique contre les enfants”, “l’abus et l’usage des drogues”, “l’abus sexuel sur mineurs”, etc.

Un peu d’historique ...

L’enfance Missionnaire est une oeuvre pontificale qui soutient des différents projets des enfants à travers le monde. C’est une initiative datant d’avril 1843, au départ de Mgr de Forbin-Janson (évêque de Nancy) qui a fondé l’association de la Sainte Enfance et qui, plus tard deviendra l’Enfance Missionnaire.
En 1926, pour la première fois, toute l’Eglise est appelée à célébrer le Dimanche de la Mission Universelle, l’avant-dernier dimanche du mois d’octobre.
De1962 - 65, le Vatican II souligne le mandat missionnaire des Eglises locales.
L’Enfance missionnaire a pour mission d’éveiller chez les enfants le désir d’être des missionnaires, de venir en aide aux autres enfants en leur enseignant à prier à les soutenir sur le plan matériel.
Selon le calendrier liturgique rwandais, l’enfance missionaire est célébré au trois dimanche d’avril. A cette occasion il est lu à l’Eglise le message donné par le bureau pontifical des OPM.
Pour des raisons pastorales et de disponibilité des enfants, le Diocèse de Byumba célèbre cette journée pendant les vacances scolaires du 2ème trimestre.
JMV UWITONZE/DOCICO