Eglise Catholique au Rwanda

APERÇU HISTORIQUE

Jusqu’en 1900, le Rwanda faisait partie de l’immense territoire missionnaire d’Afrique Equatoriale, érigé le 24/2/1878 par le Pape Léon XIII qui le confia à la Société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) fondée par le Cardinal Lavigerie en octobre1868. Ces derniers arrivent en Uganda en février 1879 pour y fonder une mission qui donnera naissance, en 1883, au Vicariat Apostolique du Victoria-Nyanza, gouverné successivement par Mgr Léon Livinhac (1846-1922), puis par Mgr Jean Joseph HIRTH (1854-1931). Ce dernier fut nommé vicaire apostolique le 4/12/1889, et sacré le 25/5/1890. Devise « Sitio ».

Le 13 juillet 1894 : le vicariat du Victoria-Nyanza fut scindé en trois vicariats dont celui du Nyanza Méridional placé sous la houlette de Mgr Hirth. Le Rwanda en faisait partie. Son siège était à Kamoga au Bukumbi en Tanzanie. C’est delà que Mgr Hirth projeta d’envoyer des missionnaires au Rwanda. Le 12/11/1897, il fonda la mission de Katoke qui lui servit d’avant-poste vers le Rwanda.

Le 15 septembre 1899 : Mgr Hirth quitte sa résidence de Kamoga à la tête d’une caravane missionnaire destinée au Rwanda. Cette caravane comprenait le Père Alphonse Brard, le Père Paul Barthelemy et le Frère Anselme ; elle passa par le Burundi où se trouvait la résidence de l’autorité militaire allemande dont dépendait le Rwanda. Elle arrive à Shangi le 20/1/1900 où une première messe sera célébrée sur le territoire rwandais.

Le 2 février 1900 : la caravane se présente à la Cour Royale de Nyanza ; elle est reçue en audience par un représentant du Roi YUHI V Musinga avant de continuer sa marche vers le Sud. Le 4/2/1900, Mgr Hirth laisse les Pères Brard et Paul Barthélémy ainsi que le Frère Anselme à Mara pour la fondation de l’Eglise au Rwanda ; il regagne sa résidence en Tanzanie en passant par le Gisaka.

Le 8 février 1900 : les trois missionnaires restés au Rwanda s’établissent à SAVE où ils fondent la première mission dédiée au Sacré Cœur de Jésus. D’autres missions seront fondées successivement à Zaza (1/11/1900), Nyundo (25/4/1901), Rwaza (20/11/1903), Mibirizi (20/12/1903), Kabgayi (20/1/1906), Rulindo (26/4/1909), Murunda (17/5/1909) et Kansi (13/12/1910).
En avril 1903, célébration de 26 premiers baptêmes à Save qui seront suivis, en 1904 d’un premier mariage chrétien au Rwanda et du recrutement des premiers séminaristes rwandais. Ces derniers feront leur formation à Ihangiro en Tanzanie, près du siège épiscopal de Mgr Hirth.
1907 : Premier Catéchisme imprimé au Rwanda. En 1911 parut aussi la « Katholische Schulbibel » (ou Bible des écoles) en kinyarwanda qui deviendra la « Biblia Gatolika » à partir de 1927.

13 mars 1909 : Arrivée des premières religieuses au Rwanda : Les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique, ou Sœurs Blanches. Elles seront suivies plus tard par les Frères de la Charité de Gand (1929-Astrida), les Sœurs Bernardines (1932-Kansi) et les Sœurs Pénitentes de Saint François d’Assise (1936-Mibirizi). Au lendemain du Jubilé de 1950, une dizaine d’autres congrégations religieuses viendront s’implanter au Rwanda.

Le 1er avril 1910 : Le Père Paulin Loupias paie de sa vie la mission de médiateur qu’il avait acceptée d’assumer, au profit de la Cour Royale de Musinga, entre deux groupes autochtones rivaux.

12 décembre 1912 : Erection du Vicariat apostolique du Kivu regroupant le Rwanda (détaché du Vicariat du Nyanza Méridional), le Burundi et le Buha/Tanzanie (détachés du Vicariat de l’Unyanyembe en Tanzanie). Le nouveau Vicariat est confié à Mgr Hirth qui établira son siège définitif à Kabgayi à partir de 1914.

Octobre 1913 : Rapatriement des séminaristes rwandais de Rubia (i Hangiro/Tanzanie) à Kabgayi / Rwanda. Ainsi est né le petit Séminaire St. Léon de Kabgayi et le Grand Séminaire St Charles Borromée de Kabgayi. Ce dernier accueillera des candidats du Rwanda et ceux du Burundi.

Noël 1916 : profession religieuse du premier frère rwandais : Fr. Oswald Rwandinzi de Save (+ 2/10/1926). L’oeuvre des Frères indigènes dénommés « Joséphites » avait été initiée en 1912 par Mgr Hirth. Mgr Classe fera aboutir ce projet en 1929.

Juillet 1917 : le Roi YUHI V Musinga proclame la liberté religieuse pour tous ses sujets.

Le 7 octobre 1917, Mgr Hirth ordonne les deux premiers prêtres rwandais : Balthasar Gafuku de Zaza (+ 1958) et Donat Reberaho de Save (+1/5/1926).

25 mars 1919 : Profession religieuse de la première Sœur rwandaise à Rwaza (Sr Yohanna). C’est la naissance de la Congrégation des Sœurs Benebikira dont les premiers recrutements avaient eu lieu à Nyundo à partir de décembre 1912 sur l’initiative de Mgr Hirth. Leur noviciat est transféré de Rwaza à Save en décembre 1919.

En 1919 : La mission de Murunda est confiée aux deux premiers prêtres indigènes, avec Frère Oswald Rwandinzi des Joséphites.

25 avril 1922 : Le Pape PIE XI scinde le Vicariat Apostolique du Kivu en deux Vicariats Apostoliques : le Vicariat de l’Urundi confié à Mgr Julien Gorju et le Vicariat du Ruanda confié à Mgr Léon Paul CLASSE (devise : Cui credidi). Mgr Hirth se retire au Grand Séminaire de Kabgayi ; où il meurt le 6/1/1931.

1929  : Fondation du Groupe Scolaire d’Astrida (aujourd’hui Groupe Scolaire Officiel de Butare “Indatwa n`Inkesha”) par les Frères de la Charité de Gand (Belgique) pour la formation des cadres auxiliaires de l’Administration publique. Pendant longtemps il accueillera aussi des candidats du Burundi.

18 novembre 1931 : Par décret de la Sacrée Congrégation de Propaganda Fide, le Grand Séminaire St Charles Borromée de Kabgayi est élevé au rang de Grand Séminaire Régional pour les vicariats apostoliques du Rwanda, du Burundi, du Kivu, du Lac Albert, auxquels s’ajoutera celui du Beni (Butembo). La direction est confiée canoniquement à la Société des Missionnaires d’Afrique.
En 1936, ce Séminaire sera transféré à Nyakibanda. Il cessera d’être régional à partir de 1951 pour n’accueillir plus que des condidats du Rwanda.

1 septembre 1933 : Parution du premier numéro de KINYAMATEKA, l’aîné des périodiques du Rwanda tels que Trait-d’Union (1942), Servir (1944), L’Ami (1945), Théologie et Pastorale au Rwanda (1946), Kurerer’Imana (1951) et Hobe (1954).

12 janvier 1943 : nomination de Mgr Laurent DEPRIMOZ comme coadjuteur de Mgr Classe. Il est le premier évêque ordonné au Rwanda, le 19/3/1943 (devise : Iter para tutum). Suite au décès de Mgr Classe, le 31/1/1945, Mgr Déprimoz devient vicaire apostolique du Rwanda. Il aura, entre autres mérites, l’organisation et la présidence du Synode de Kabgayi en 1950, préparé par une session pré-synodale tenue en 1945 ; la réorganisation du catéchuménat ; l’introduction des mouvements d’Action Catholique ; et l’ouverture des portes au clergé indigène pour le gouvernement de l’Eglise locale.

17 octobre 1943 : Baptême du Roi du Rwanda, Pierre Léon Charles MUTARA III Rudahigwa après un long catéchuménat de 14 ans. Le 27/10/1946, le Roi Rudahigwa consacre, à Nyanza, son Royaume et ses sujets au Christ-Roi. L’année suivante, il est honoré par le Pape Pie XII qui le nomme, le 21/1/1947, chevalier commandeur de l’Ordre de Saint Grégoire le Grand.

Août 1950 : Jubilé de 50 ans d’évangélisation du Rwanda, célébré à Astrida (aujourd’hui Butare). L’Eglise poursuit sa croissance avec plus de 357.722 fidèles baptisés, 40 Missions, et 90 prêtres indigènes.

14 février 1952 : Démembrement du Vicariat Apostolique du Rwanda par la création du Vicariat apostolique de Nyundo confié à Mgr Aloys BIGIRUMWAMI (+ 1986), du Clergé indigène, sacré le 1er juin 1952 à Kabgayi (Devise : Induamur arma lucis). Il fut le premier prêtre autochtone à être élevé à ce rang dans l’Afrique Belge. Mgr L. Deprimoz devient de ce fait vicaire apostolique de Kabgayi. Il démissionnera le 21/04/1955 pour raison de maladie et mourra le 05/04/1962 à Butare où il s’était retiré.

Janvier 1953 : Le début de l’autonomie des deux Congrégations autochtones des Sœurs Benebikira et des Frères Joséphistes. Chacune d’elle élit son premier Conseil Général composé uniquement des membres effectifs de la Congrégation. La tutelle des Missionnaires prend fin officiellement.

19 décembre 1955 : Nomination du Père André PERRAUDIN, alors Recteur du Grand Séminaire de Nyakibanda, comme Vicaire Apostolique de Kabgayi en remplacement de Mgr Déprimoz démissionnaire pour des raisons de santé. Sa devise : Super Omnia Caritas. Il est sacré évêque le 25/3/1956, par Mgr Aloys Bigirumwami à la Cathédrale de Kabgayi. Le 11/02/1959, il publiera la Lettre pastorale « Super Omnia Caritas » sur la Charité pour le Carême qui fera beaucoup parler de lui, en bien comme en mal.

26 avril 1956 : L’Abbé Raphaël SEKAMONYO, prêtre indigène, initie la fondation de la Congrégation des Sœurs Bizeramariya à Gisagara. Cette association sera érigée canoniquement, le 8/9/1979, en congrégation de droit diocésain par Mgr Jean Baptiste Gahamanyi, évêque de Butare, tout restant sous la tutelle des Sœurs Blanches jusqu’en 1998, date de la tenue du premier Chapitre général selon les normes du Droit Canonique.

26-29 août 1959 : Session Synodale à Nyakibanda pour les Vicariats Apostoliques de Kabgayi et de Nyundo. Les Statuts Synodaux issus de cette assemblée et publiés en juillet 1960 à Kabgayi et à Nyundo serviront pour longtemps de droit particulier pour l’Eglise Catholique au Rwanda.

10 novembre 1959 : Promulgation de la Constitution Apostolique « Cum parvulum sinapis » par lequel le Pape Jean XXIII institua la hiérarchie épiscopale au Congo Belge, Rwanda et Burundi qui formaient alors l’« Afrique Belge ». Les vicariats apostoliques deviennent « Diocèses » et les Missions reçoivent le nom de « paroisses ». Le Rwanda est érigé en province ecclésiastique avec Kabgayi comme archevêché métropolitain et Nyundo comme évêché suffragant.

Le 1er mai 1960, Mgr Védaste MOJAISKY-PERELLI, Délégué Apostolique au Congo belge et au Ruanda-Urundi, impose le pallium à Mgr André Perraudin comme archevêque de Kabgayi. Ce dernier procèdera, à son tour, à l’installation canonique de Mgr Aloys Bigirumwami, le 7 /08/ 1960, comme premier évêque résidentiel de Nyundo.

12/04/1960 : Fondation du « Secours Catholique rwandais », né comme une réponse humanitaire aux troubles socio-politiques déclenchés au début novembre 1959. Cet organisme s’appellera, dans la suite, « CARITAS-RWANDA », reconnue comme ASBL par arrêté ministériel Nº 499/08 du 01/02/1963.

20 décembre 1960 : Erection du DIOCESE DE RUHENGERI avec des territoires démembrés du Diocèse de Nyundo et de l’Archidiocèse de Kabgayi. Le nouveau Diocèse est confié à Mgr Bernard MANYURANE qui prend pour devise In Vinculo Pacis. Il tombe malade et meurt à Rome le 8/5/1961 avant son sacre. L’administration du diocèse est assurée par Mgr André Perraudin en attendant la nomination, le 21/8/1961, de Mgr Joseph SIBOMANA comme nouvel évêque de Ruhengeri (sa devise : Cui credidi). Ce dernier sera sacré, le 3/12/1961 par Mgr Védaste Mojaisky-Perrelli. L’érection du Diocèse de Ruhengeri a eu comme conséquence, l’extension du diocèse de Nyundo vers le Kinyaga.

Mars 1961 : La Direction du Grand Séminaire Saint-Charles de Nyakibanda passe des Pères Blancs au Clergé autochtone. L’Abbé Matthieu Ntahoruburiye en devient le premier recteur rwandais. En 1963, ce séminaire a donné naissance au Grand Séminaire Saint-Joseph de Nyundo qui sera réunifié à celui de Nyakibanda en 1973. Le 4/11/1989, son cycle de Philosophie sera transféré à Kabgayi (Philosophicum Saint-Thomas d’Aquin).

11 septembre 1961 : Erection du DIOCESE D’ASTRIDA (aujourd’hui BUTARE) et nomination de Mgr Jean Baptiste GAHAMANYI, comme son premier évêque. Il est sacré le 6/1/1962. Sa devise : In Caritate et Pace.

Octobre 1962 : Ouverture du deuxième Concile Œcuménique du Vatican, qui sera clôturé le 8/12/1965. Les quatre évêques diocésains du Rwanda prennent part à un Concile pour la première fois et s’engagent à mettre en œuvre ses grandes orientations pastorales.

Le 3 novembre 1963 : Sur demande du Gouvernement rwandais, les Pères Dominicains du Canada (Province du Québec) fondent l’Université Nationale du Rwanda à Butare. Ils en assurent la direction jusqu’en 1972.

Le 6 juin 1964 : Erection canonique de la Nonciature Apostolique au Rwanda. Mgr Vito ROBERTI est nommé premier Nonce au Rwanda. Il présente ses lettres de créance au Président de la République Rwandaise le 6/8/1964.
8 décembre 1967 : Jubilé de 50 ans de sacerdoce au Rwanda, célébré à Kabgayi. Celui de 75 ans de sacerdoce au Rwanda sera célébré également à Kabgayi le 8/12/1992.

5 septembre 1968 : Erection du DIOCESE DE KIBUNGO confié à Mgr Joseph SIBOMANA transféré du siège de Ruhengeri. Mgr Phocas NIKWIGIZE lui succède à ce dernier siège ; il est ordonné évêque le 30/11/1968 avec pour devise : Procedamus in pace.

12 janvier 1974 : Le Saint-Siège accepte la démission de Mgr Aloys Bigirumwami, évêque de Nyundo et nomme Mgr Vincent NSENGIYUMVA pour lui succéder. Il est ordonné évêque le 2.6.1974 avec comme devise « Ecce Adsum ». A sa nomination comme archevêque métropolitain de Kigali en mai 1976, il sera remplacé par Mgr Wenceslas KALIBUSHI (+ 1997), ordonné le 27/3/1977 comme troisième évêque de Nyundo avec pour devise « Ecce Venio ».

3 mai 1976  : Erection de l’ARCHIDIOCESE DE KIGALI. A sa tête le Pape Paul VI nomme Mgr Vincent NSENGIYUMVA (+ 1994) comme archevêque métropolitain. Il reçoit le pallium des mains du Cardinal Angelo ROSSI le 20/6/1976 venu au Rwanda pour cela. Par voie de conséquence, le siège archiépiscopal de Kabgayi devient évêché suffragant. Mgr André PERRAUDIN reste sur place avec le titre d’archevêque-évêque de Kabgayi, qu’il gardera jusqu’à sa mort comme un privilège personnel.

6 juin 1980 : Erection de la CONFERENCE EPISCOPALE DU RWANDA (ou C.EP.R. en sigle) avec siège à Kigali. Jusque-là on parlait plutôt de « Assemblée Episcopale du Rwanda » (ou A.E.R. en sigle), membre de la « Conférence des Ordinaires du Rwanda et du Burundi » (ou COREB en sigle), avec siège à Bujumbura (Burundi). Les nobles objectifs de la COREB seront conservés par la création de l’Association des Conférences Episcopales du Rwanda et du Burundi, ou ACOREB en sigle.

5 novembre 1981 : Erection de deux nouveaux diocèses : BYUMBA et CYANGUGU. Byumba est confié à Mgr Joseph RUZINDANA (+ 1994), avec comme devise : Sitio. Son ordination épiscopale eut lieu le 17/1/1982. Quant au Diocèse de Cyangugu, il est confié à Mgr Thaddée NTIHINYURWA avec comme devise : Ut Unum Sint. Son ordination épiscopale eut lieu le 24/1/1982.

28 novembre 1981 : Première apparition de la Vierge à Kibeho, alors dans le Diocèse de Butare. Mgr Jean Baptiste Gahamanyi mettra en place deux commissions (théologique et médicale) pour suivre de près le phénomène. Le 15/8/1988, il autorise le culte public sur le lieu des apparitions. Ces apparitions sont considérées comme ayant pris fin officiellement le 28 novembre 1989.

3 décembre 1984 : Création de l’Association des Conférences Episcopales d’Afrique Centrale, ou ACEAC en sigle avec siège à Kinshasa. Elle regroupe les Conférences Episcopales du Rwanda (C.EP.R.), du Burundi (CECAB), et de la R.D.Congo (CENCO).
3 juin 1986 : Décès de Mgr Aloys Bigirumwami, évêque émérite de Nyundo, promoteur du clergé rwandais et champion de l’inculturation rwandaise du christianisme. Il fut inhumé à Nyundo avec les honneurs d’un deuil national.

28 novembre 1987 : Nomination de Mgr Thaddée NSENGIYUMVA (+ 1994) comme évêque coadjuteur de Kabgayi. Il est ordonné évêque le 31/1/1988 avec comme devise : Adveniat regnum tuum. Le 7/10/1989, il succède à Mgr Perraudin qui prend sa retraite à Kigali au siège de la CEPR, et mourra le 25/4/2003 en Suisse.

15 mai 1990 : Publication de la première Bible complète en Kinyarwanda sous le titre de « Bibiliya Ntagatifu ». Le 1/4/1992, interviendra la promulgation de l’édition typique du Missel Romain en Kinyarwanda, sous le titre de « Igitabo cya Misa ya Kiliziya ya Roma ».

7- 9 septembre 1990 : L’Eglise Catholique au Rwanda reçoit la visite pastorale du Souverain Pontife, le Pape Jean Paul II. Mais hélas, aux lendemains de cet événement d’Eglise, le Rwanda entre dans une période de guerre fratricide dès le 1er octobre 1990, qui en 1994 allait dégénérer en un génocide contre les Tutsi et fragiliser le tissu social, malgré les Accords de Paix d’Arusha, signés en août 1993.

30 mars 1992 : Erection du DIOCESE DE GIKONGORO par division du Diocèse de Butare et nomination de l’Abbé Augustin MISAGO, recteur du Grand Séminaire de Nyakibanda, comme son premier évêque, ordonné le 28/6/1992. Devise : « Omnia Propter Evangelium ». A la même date, Mgr Frédéric RUBWEJANGA est nommé deuxième Evêque de Kibungo pour succéder Mgr Joseph SIBOMANA, démissionnaire pour limite d’âge. Il est ordonné évêque le 5/7/1992 avec pour devise : Faciam Voluntatem Tuam. Mgr Sibomana meurt le 9/11/1999.

22 octobre 1992 : La Cathédrale de Kabgayi, dédiée à l’Immaculée Conception et premier siège épiscopal au Rwanda, est élevée au rang de Basilique Mineure par la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements.

Mai 1993 : Visite du Cardinal Roger ETCHEGARAY, Président du Conseil Pontifical « Justice et Paix », Envoyé Spécial du Saint-Père comme « messager de paix et d’espérance » dans un pays déchiré par une lutte sans merci pour le pouvoir. Le même Prélat reviendra en juin 1994, en plein génocide, toujours comme Envoyé Spécial du Saint-Père et témoin de sa proximité avec un peuple en détresse extrême.

7 avril 1994 : Début du génocide perpetré contre les Tutsi qui a englouti des milliers de vies humaines. L’Eglise Catholique au Rwanda en sortira très fragilisée à la suite du massacre massif de ses fidèles, y compris une centaine de prêtres et d’autres personnes consacrées, sans négliger la destruction des œuvres pastorales et sociales. Sa hiérarchie fut en partie décapitée à la suite du massacre de trois évêques avec une dizaine de prêtres le 5 juin 1994 à Gakurazo, non loin de Kabgayi. Il s’agit de :
- Mgr Vincent Nsengiyumva, archevêque métropolitain de Kigali ;
- Mgr Thaddée Nsengiyumva, évêque de Kabgayi et président de la Conférence Episcopale ;
- Mgr Joseph Ruzindana, évêque de Byumba.
Un quatrième évêque, Mgr Phocas Nikwigize, du Diocèse de Ruhengeri, disparaît à la frontière entre la ville de Goma (R.D.Congo) et la ville de Gisenyi (Rwanda) au moment où il tentait de rentrer à son évêché le 30 novembre 1996.

13 juillet 1994 : Nomination par le Saint-Siège du Père Henri HOSER, Pallottin, comme Visiteur Apostolique au Rwanda. Sa mission durera jusqu’à l’arrivée, en mars 1995, d’un nouveau Nonce Apostolique au Rwanda, Mgr Juliusz JANUSZ, qui sera relayé par d’autres.

2-5 septembre 1994  : La C.EP.R tient à Butare sa première réunion de l’après-génocide et décide la réouverture des Grands et Petits Séminaires. En janvier 1995, elle publiera ses Priorités pastorales pour la période de l’après-génocide.
11 novembre 1994  : Nomination par le Saint-Siège des administrateurs apostoliques pour les diocèses de Kabgayi, Kigali, Byumba, Ruhengeri et Gikongoro dont les sièges étaient vacants ou empêchés.
20-26 novembre 1994 : Une délégation de l’AMECEA – Association of Member Episcopal Conferences in East Africa - visite l’Eglise du Rwanda pour soutenir son effort de relance de l’apostolat. Par la suite, des représentants d’autres Eglises-Sœurs imiteront ce bel exemple de solidarité ecclésiale.

25 mars 1996 : Le Saint-Siège reconstitue graduellement la hiérarchie de l’Eglise au Rwanda par la nomination de trois nouveaux évêques résidentiels :
- Mgr Thaddée NTIHINYURWA, transféré du siège de Cyangugu à l’archevêché métropolitain de Kigali, en remplacement de Mgr Vincent Nsengiyumva assassiné le 5/6/1994. Le 29 juin 1996 il reçoit le pallium des mains du Pape Jean-Paul II à Rome.
- Abbé Anastase MUTABAZI, 6ème évêque de Kabgayi en remplacement de Mgr Thaddée Nsengiyumva assassiné le 5/6/1994. Devise : Pax in Christo. Ordination épiscopale : le 25/5/1996.
- Abbé Servilien NZAKAMWITA, 2ème évêque de Byumba en remplacement de Mgr Joseph Ruzindana assassiné le 5/6/1994. Ordination épiscopale : le 2/6/1996. Devise : Fiat voluntas tua.

6 juin 1996 : Une délégation de l’Eglise Catholique au Rwanda rencontre pour la première fois des représentants du Gouvernement pour traiter de la question des églises pressenties comme futurs monuments commémoratifs du génocide. Cette question sera réglée après de longs pourparlers avec la cession de l’église de Nyamata selon la lettre Nº 5757/98 du 12 janvier 1999 adressée à la Conférence Episcopale du Rwanda par la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples. Le problème persistera autour de l’église paroissiale de Kibeho qui ne sera réouverte que le 15 août 2003 pour le culte catholique.

24 novembre 1996 : Célébration à Nyanza du jubilé de 50 ans de consécration du Rwanda au Christ-Roi par le roi Pierre Léon Charles Mutara III Rudahigwa en 1946 ; et en même temps lancement des préparatifs du Grand Jubilé de l’An 2000 de christianisme et du 1er Centenaire de l’évangélisation du Rwanda.
18 janvier 1997 : Nouvelles nominations épiscopales à des sièges vacants :
- Abbé Jean Damascène BIMENYIMANA, 2ème évêque de Cyangugu en remplacement de Mgr Thaddée Ntihinyurwa transféré au siège archiépiscopal de Kigali. Ordination épiscopale par Mgr Wenceslas Kalibushi : 16/3/1997. Devise : In humilitate et caritate.
- Père Alexis HABIYAMBERE, S.J., 4ème évêque de Nyundo en remplacement de Mgr Wenceslas Kalibushi, démissionnaire pour limite d’âge. Ordination épiscopale par Mgr Wenceslas Kalibushi : 22/3/1997. Devise : Suscipe domine.
- Abbé Philippe RUKAMBA, 2ème évêque de Butare en remplacement de Mgr Jean Baptiste Gahamanyi, démissionnaire pour limite d’âge. Ordination épiscopale par Mgr Joseph Sibomana : 12/4/1997. Devise : Considerate Jesum.

8 mai 1998  : Nomination de l’abbé Kizito BAHUJIMIHIGO, 4ème évêque de Ruhengeri en remplacement de Mgr Phocas Nikwigize porté disparu depuis le 30 novembre 1996. Ordination épiscopale : le 27 juin 1998. Devise : Ut cognoscant te.

En novembre 1998 : Inauguration de la CITÉ NAZARETH DE MBARE (Kabgayi) construite par le Saint-Siège pour Enfants vulnérables et confié à la Conférence Episcopale du Rwanda pour gestion. Les cérémonies d’ouverture furent présidées par le Cardinal Alfonso Lopez Trujillo, Président du Conseil Pontifical pour la Famille. Ce Centre est une des expressions de la sollicitude et de la solidarité de l’Eglise universelle en faveur du Rwanda, pays qui a été fort meurtri par la tragédie de la guerre, des massacres d’innocents et du génocide perpetré contre les Tutsi en 1994.

14 avril 1999 : Arrestation de Mgr Augustin MISAGO, évêque de Gikongoro, et sa détention à la prison centrale de Kigali. Après un long procès intensif au tribunal de première instance de Kigali, il a été acquitté et libéré immédiatement, sans conditions, le 15 juin 2000. Il reprit normalement son ministère épiscopal à Gikongoro le 16 septembre 2000.

8 février 2000 : Début des célébrations solennelles à Save du Grand Jubilé de 2000 ans de christianisme et du Jubilé de 100 ans d’évangélisation du Rwanda. Ces célébrations avaient été préparées par la tenue des synodes diocésains extraordinaires, mis en route en novembre 1998, sur le problème de l’ethnisme dans la société rwandaise, voire même au sein de l’Eglise. La clôture officielle de la célébration du double Jubilé eut lieu à Kigali le 8 février 2001, en présence du Cardinal Roger ETCHEGARAY, Envoyé Spécial du Saint-Père.

29 juin 2001 : Reconnaissance officielle de l’authenticité des apparitions mariales de Kibeho par l’Eglise à travers la Déclaration définitive donnée à la Cathédrale de Gikongoro par Mgr Augustin MISAGO, l’Ordinaire du lieu, en présence du Nonce Apostolique au Rwanda, de tous les membres de la Conférence Episcopale du Rwanda et des Supérieurs majeurs des instituts religieux. Le 15 septembre 2001 eut lieu le premier pèlerinage officiel de l’Episcopat rwandais à Kibeho. En mai 2002 ce sera le tour des Evêques de la zone « ACEAC » à l’occasion de leur assemblée extraordinaire tenue à Kigali. A la date du 31 mai 2003, Son Eminence le Cardinal Crescenzio SEPE, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, présidait les cérémonies de bénédiction et dédicace du Sanctuaire Notre-Dame de Kibeho.

15 août 2004 : Inauguration de RADIO MARIA RWANDA, avec siège provisoire à Kabgayi, en attendant de s’installer à Kigali.
23 janvier 2005 : Présentation officielle de la toute première Bible œcuménique en Kinyarwanda courant, parue sous le titre de « Bibiliya Ijambo ry’Imana », comportant les livres deutérocanoniques. C’est l’aboutissement d’un immense travail de traduction interconfessionnelle commencé en 1979 par la Société Biblique au Rwanda, qui regroupe à la fois les principales Confessions protestantes et l’Eglise Catholique au Rwanda.

21 Janvier 2006 : Nomination de Mgr Smaragde MBONYINTEGE comme 7ème évêque de Kabgayi, en remplacement de Mgr Anastase Mutabazi, démissionnaire depuis le 10 décembre 2004 pour des raisons personnelles. L’ordination épiscopale le 26 mars 2006 avec comme devise : « Lumen Christi, Spes mea ».

28 août 2007  : Transfert de Mgr Kizito BAHUJIMIHIGO du siège de Ruhengeri au siège de Kibungo en remplacement de Mgr Frédéric RUBWEJANGA démissionnaire pour limite d’âge. Prise de possession canonique du siège le 28 octobre 2007.

28 novembre 2007 : Clôture officielle du Jubilé de 25 ans des apparitions de Kibeho. Les cérémonies furent présidées par Son Eminence le Cardinal Ivan DIAS, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, entouré de tous les évêques du Rwanda au Sanctuaire Notre-Dame de Kibeho.

22 novembre 2009 (solennité du Christ Roi) : Célébration solennelle, à Kabgayi, du Jubilé de 50 ans d’institution de la hiérarchie épiscopale au Rwanda, mais également au Burundi et au Congo-Kinshasa, par le Pape Jean XXIII en date du 10/11/1959. Cette commémoration fut préparée par différents messages et initiatives préconisés au niveau de l’Association des Conférences Episcopales d’Afrique Centrale. L’état de la chrétienté rwandaise pouvait être mesuré par les indicateurs suivants, basés sur les statistiques de l’année 2007. Voici des exemples : 9 diocèses contre 2 en 1959 ; 155 paroisses contre 58 ; 49,30% de Catholiques contre 29% ; 582 prêtres diocésains contre 122 ; 80 instituts religieux contre 21 il ya 50 ans.

28 janvier 2010 : Démission de Mgr Kizito BAHUJIMIHIGO de sa charge d’évêque du diocèse de Kibungo et d’Administrateur apostolique de Ruhengeri.

31 janvier 2012  : Nomination de Mgr Vincent HAROLIMANA comme 5ème évêque de Ruhengeri. Son ordination épiscopale a eu lieu le 24 mars 2012. Devise : Vidimus stellam eius.

16 février 2012 : Nomination par le Saint-Siège du nouveau Nonce Apostolique au Rwanda, Mgr Luciano RUSSO. Celui-ci arrivera au Rwanda le 23 mai 2012.

12 mars 2012 : Mort inopiné de Mgr Augustin Misago. Ses obsèques eurent lieu le 15 mars 2012.

07 mai 2013 : Nomination de Mgr Antoine KAMBANDA comme 4ème évêque de Kibungo. Son ordination épiscopale a eu lieu le 27 juillet 2013. Devise : ut vitam habeant

6-7 juin 2014  : Marche conjointe entre les Eglise catholique et anglicane du Burundi, de la RD-CONGO et du Rwanda dans le cadre de commémoration de 20 ans après le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994. Objectif : montrer de la compassion et de la solidarité au peuple rwandais.
30 juin 2014 : Célébration des 50ans d’existence des relations diplomatiques entre le Rwanda et le Vatican.

26 novembre 2014 : Nomination de Mgr Célestin HAKIZIMANA, 2ème évêque de Gikongoro. Son ordination épiscopale a eu lieu le 24 janvier 2015. Devise : Duc in Altum

11 mars 2016 : Nomination de Mgr Anaclet MWUMVANEZA, 5ème évêque de Nyundo en remplacement de Mgr Alexis HABIYAMBERE, S.J., démissionnaire pour limite d’âge. Son ordination épiscopale eut lieu le 21 Mai 2016. Devise : Misericordes Sicut Pater.

7 octobre 2017  : Célébration du 1er centenaire du sacerdoce au Rwanda, à Kabgayi.

Les statistiques des fidèles catholiques au Rwanda

Selon les dernières estimations du l’Institut National des Statistiques*, la population totale du Rwanda était de 10 515 973 habitants. Les chiffres émanant de tous les diocèses du pays montrent que le nombre total des catholiques était de 4 823 766 en 2015. Ce qui revient à un pourcentage de 45,8 % par rapport à la population totale.